Vocabulaire du web

Présentation du vocabulaire techno qui circule sur Internet et que je ne comprend pas forcément.

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, 4 février 2009

Grisbi

Mot devenu culte grâce aux tontons flingueurs. J'ai essayé de connaître l'origine de ce mot mais sans grand succès. Sans doute que ce mot est une traduction de l'anglais "crisby" signifiant argent! Si quelqu'un à des infos plus précises qu'il n'hésite pas!

En fait, j'en viens à parler du Grisbi car c'est pour moi un logiciel fabuleux de devinez quoi, comptabilité personnelle et associatif. C'est un logiciel libre, on le trouve sous Linux mais aussi sous Mac et Windows. Il est simple d'utilisation et développé par une équipe francophone donc en français y compris le manuel d'utilisation et les aides. Magie des logiciels libres, Il est disponible aussi dans plusieurs autres langues dont le chinois comme quoi le Grisbi dépasse la barrière des langues ;-) . C'est un chouette projet en tout cas dont je devine toute la difficulté à maintenir et développer. La version 0.6 a peine à sortir. C'est dommage et c'est pourquoi je voulais en parler pour donner envie à d'autres d'utiliser ce magnifique logiciel et pourquoi pas d'aider à son développement. Je remercie l'équipe qui développe, qui traduit et qui anime les forums pour l'amour de Grisbi et non pour le toucher ;-) !!!

Ici, on l'utilise depuis quelques années maintenant et nous ne le regrettons pas. J'ai même réussi à convaincre mon asso de l'utiliser. Bref pour ceux qui cherche un logiciel sympa pour faire les comptes et pour calculer les traites du prêt de la maison par exemple ;-) , Grisbi est Le logiciel qu'il vous faut.

logo-Grisbi_euro.png

samedi, 10 novembre 2007

Prioriser

J'utilise ce mot comme un certain nombre d'entre vous, je suis sûr. Le seul problème est que ce mot n'existe pas dans nos dictionnaires. Quelle était ma surprise quand en écrivant ce mot dans mon courielleur préféré, celui-ci me le souligna sans me proposer de mots correctifs.

Pourtant, ce mot sonne bien et est logique. Je priorise sur telle chose plutôt que telle autre. Cela tombe sous le sens. En cherchant sur Internet, j'ai trouvé ce lien pointant vers prioriser. Heureusement que nos amis québécois sont là, soit dit en passant, réalistes, adaptatif et explicatif :-) . Ils ont appelé ce site la banque de dépannage linguistique, tout un programme. C'est avec ce genre de site que l'on prend mieux conscience de l'inutilité de notre chère académie françaaaiiiiise. Leur site est une coquille vide sans aucune prise avec nos réalités linguistiques. Autant je n'aime pas dire du mal de quelque chose mais là vraiment, c'est tout ce que j'abhorre dans ma culture, cette suffisance, cette assurance de supériorité, cette inutilitée est bien illustré par ce site. Je ne sais pas combien il a coûté et combien il coûte chaque année mais je ne préfère pas savoir. Je crois que ces gens-là ne comprennent rien à Internet, à ses enjeux, à ces coutumes, à ce qu'ils pourraient apporter à notre langue en utilisant les wikis et autres outils web. Je suis certain que leur passion et leur profonde connaissance du français pourraient être "immortellement" mieux utilisé ;-) .

Bref, en ce moment coté informatique, je priorise sur les outils multimédias de Linux et c'est un vrai bonheur, surtout avec la nouvelle version de Kubuntu. Et vous?

lundi, 8 mai 2006

Quelle est la différence entre une image!

Je me suis toujours posé la question sur la différence entre une image bitmap et une image vectorielle. J'ai trouvé la réponse sur le site de l'académie d'Orléans-Tours. Merci!

lundi, 22 décembre 2003

Le "Geekthon"

Pour ceux qui ne le savent pas un geek est une personne (ou un extra-terrestre) qui passe 25heures sur 24heures (ils arrivent même à trouver du temps) sur leur ordinateur. Certains les appellent les furieux du mulot, les fondus de la babasse ou les enchainés de l'unité centrale.

Dans quelques siècles, à coup sur, ils auront leur place dans les livres de sciences en tant que Homo geekus (ou homo babassien). L'homme qui a des touches à la places des doigts (ça va plus vite pour programmer :-) ).

Ils ont une particularité aussi c'est qu'ils ne peuvent rester loin de leur ordinateur bien longtemps. L'idée même de se séparer quelques jours les fait se sentir mal. Alors ils utilisent toutes sortent de subterfuges pour tromper leur envie irrépressible comme de manger du café à la petite cuillère (je n'invente rien, c'est un geek qui me l'a dit :-) ). Il ajoute comme un défi pour lui même je cite "c'est un peu dur au début ... mais on s'y fait". Parce que le geek est courageux. Et oui, je vous le dis, même derrière leurs écrans les geeks ça osent!" Mais j'ai mieux encore à vous dire, j'ai un scoop! Je viens d'apprendre qu'un geek va rester 10 jours sans toucher le ronce de noyer plastic de son clavier. Alors je lance le geekthon. Si toi geek tu es arrivé à tenir plus de temps alors fais moi le savoir et je mettrais à jour le compteur du Geekthon. Tu recevras en prime, le kit complet du parfait joueur en société pendant les longues soirées d'hiver comprenant le Monopoly, un Trivial Poursuit, un jeu de 32 cartes (tu pourras jouer au pouilleu plus facilement le valet de pique est à l'effigie de Bill) sans oublié le jeu de tarot libre (les cartes ont été déjà éxécutés, leurs codes améliorés et bien entendu tu peux en faire des copies et les distribuer à tes camarades geek :-) ).