Bienvenue sur le site Aroblog, le blog d'un farfelu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

W3C et logiciels libres

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, 14 septembre 2014

A quand le basculement de Chambéry vers Linux

J'apprends que la ville de Turin va passer de Windows à Linux comptant sur une économie de 6 Millions d'euros sur 5 ans. Comme Turin est jumelée avec Chambéry, je me dis que cela pourrait donner des idées de ce coté de la frontière d'autant plus qu'il faut faire des économies partout. Alors... A quand l'annonce du passage de notre bonne ville à Linux ;-) M. Le maire vous avez la parole!

vendredi, 8 novembre 2013

10 ans de Dotclear

Je suis très fier de dire que cela fait 10 ans que j'utilise Dotclear comme moteur de blog. Un grand merci à toute l'équipe. Merci à toutes ces compétences et toute cette énergie au service de cet outil très pratique, très convivial et bien pensé. Il y a quelques mois de cela, l'envie n'y était plus. Kozlika a jeté ce pavé dans la marre ou devrais-je dire plutôt cette bouteille à la mer et je peux témoigner que cela a eu l'effet d'un électrochoc pour un certains nombres de personnes motivées et compétentes. J'ai pu le vivre de l'intérieur puisque je me suis inscrit à la liste de diffusion. Et voilà la version 2.6 qui apparait avec des envies d'aller plus loin. Franchement trop fort Dotclear!

Ce blog qui me permet de parler de mes enfants, des logiciels libres, de mes états d'âmes et désormais du chant, Et puis, il a fait des petits en plus avec la fonderie et piwi et puis celui d'Eléna Mirallès ma chef de chœur.

Bref Dotclear c'est super. Longue vie à lui!

PS : Un merci particulier à Kozlika pour ses designs que j'utilise depuis de nombreuses années maintenant. Ils sont subtils et élégants, chapeau bas l'artiste!

2eme PS : Je mets le billet au 8 novembre pour me rappeler que c'est le 8 nombre 2003 que j'ai fait le grand saut :-)

lundi, 20 mai 2013

Mageia 3 c'est pour toi!

Je viens de mettre à jour ma Mageia pour passer à sa troisième version. Merci à tous les contributeurs de ce travail. Tout s'est bien passé. Que vive Mageia et le logiciel libre!

Mageia3-Default-800x480.png

mercredi, 9 mai 2012

Install de mon imprimante laser hp

Après un certain nombre de galère pour installer mon imprimante laser hp, j'ai enfin trouvé la méthode "kivabien".

Je la mets ici : - Konsole en root puis lancer hp-setup - suivre les instructions - ensuite se rendre dans le CCM et vérifier que le pilote est bien "HP LaserJet P1005 Foomatic/foo2xqx"

Voilà

dimanche, 21 juin 2009

Les sous-titres

Étudiant l'anglais, j'apprécie de voir les films en anglais sous-titrer en anglais. Malheureusement certaines fois les sous-titres ne sont pas disponibles dans la langue de Shakespeare même si le film est en langue anglaise. Cela permet d'apprécier les sous-sous investis dans les films. Ainsi, même si Bagdad Café a été tourné en anglais, il ne dispose pas des sous-titres dans cette langue :-( (petit budget quoi). Pour un film d'une aussi grande beauté quelle frustration de n'avoir les sous-titres qu'en français! Oui mais, magie de l'esprit de partage qui anime une communauté de passionnés assez fous pour réaliser ces sous-titrages, j'ai pu trouver mon bonheur sur le site mysubtitles.com.

Une fois les sous-titres récupérés, vient leur synchronisation sur le logiciel de lecture utilisé. J'utilise VLC et je peux dire que ce logiciel ne cesse de m'étonner de part sa facilité d'utilisation et sa grande, que dis-je, son extraordinaire richesse de fonctionnalités. Ainsi, les sous-titres étaient décalés par rapport à l'image et après une recherche, je suis tombé sur un forum dans lequel il était expliqué qu'avec les touches "H" et "J" on pouvait retarder ou avancer les sous-titres. Comme le dit Jasmin dans Bagdad Café : "Magique"!

Merci en tout cas aux "sous-titreurs"/traducteurs et "forumeurs" :-)

dimanche, 21 septembre 2008

Passage à Dotclear 2

Voilà, je viens de passer à Dotclear 2 sans trop d'encombre! Je ne vais pas passer en revue ce que je trouve de bien, je dirais que c'est un excellent outils pour blogueur tranquille et un brin techno comme moi! Je blogue avec cet outils depuis 2003 et sans faire ancien combattant, j'apprécie cette petite touche classieuse comme une plume duveteuse glissant au gré des vents ;-) ! Merci à toute l'équipe en tout cas :-) !

J'ajouterais à tous ceux qui me lisent par fil RSS qu'ils ont changé justement. L'adresse des fils RSS a changé pour ce blog suite à cette mise à jour. Et oui, il faut bien vivre avec son temps! Excusez moi du dérangement en tout cas.

dimanche, 2 mars 2008

Ecran et Linux

Nous venons d'acheter un nouvel écran d'ordinateur suite à la mort de l'ancien (paix à son âme)! Nous avons décidé de prendre un écran 16/9 car j'ai été conquis par ce format au boulot. L'écran 16/9 permet d'avoir plusieurs fenêtres alignées (utile quand on travaille sur des images avec un logiciel dédié comme The Gimp par exemple) mais aussi utile pour avoir une vision plus confortable quand on travaille avec un tableur car cela permet de voir beaucoup plus de colonnes et je ne parle pas des séances de DVD ;-) .

Me voilà à brancher le nouvel écran, et, tout flambant, des étoiles dans les yeux, je démarre la babasse. Comme c'est du 16/9, j'ai commencé par modifier la résolution de mon écran. Et c'est là que mes problèmes ont commencé. A l'installation de Kubuntu, Je ne m'étais absolument pas préoccupé de ma carte graphique, vous savez la carte qu'on insère sur la carte mère et qui s'occupe d'afficher accessoirement des trucs sur l'écran sensé nous permettre d'utiliser l'ordi. Du coup lorsque j'ai voulu me mettre en 16/9 à la résolution 1680*1050 préconisée par le constructeur, je me suis retrouvé avec un écran de 640*480 (j'ai fait un bond en arrière de 10 ans). Ouaiiiiiis! Alors j'ai cherché sur internet pour savoir si d'autres avaient rencontré ce problème. Dans le même temps, je devais connaître le nom et la marque de la carte graphique car je l'ignorais.

Arrêtez vous un instant et imaginez un bon père de famille à quatre pattes, le cou à la limite du torticolis, s'échinant à regarder cette foutue carte et à tenter de lire un nom de marque et/ou un nom tout court. On est bien peu de chose tout de même :-D !!!!Tout cela, avec les remarques assassines mais pleines de bon sens de sa douce, cela donne à peu près ceci :

Bon père de famille (BPDF) : Bon, regardons cette carte, il devrait bien y avoir quelque chose marqué dessus!

La douce (dans la cuisine voix forcée) : Alors, tu t'en sors?

BPDF (voix forcé mais répondant pour lui même) : Attends un peu que je sache quelle carte on a, et après, cela devrait rentré dans l'ordre, bon j'y vois rien, je vais souffler un peu dans ce machin, pfffffffff...

BPDF : "Putain quel con, c'est bon la poussière hein Nico! Bon, y'a rien d'autre qu'Elixir marqué dessus mais c'est pas croyable, ils voulaient faire des économies d'encre ou quoi!!!

BPDF (avec un peu les boules) : Et maintenant, je fais comment pour découvrir le nom de la carte moi. Je vais taper "Elixir", Google est mon ami! C'est peut être une marque que je ne connais pas?

La douce (me regardant attraper le torticolis) : Tu y arrives?! Tu devrais appeler Jean Noël!

BPDF (feignant la maîtrise en se redressant sur le fauteuil) : Je vais pas le déranger pour si peu. Une fois le nom de la carte trouvé, je devrais bien y arriver!

La douce (réaliste) : Tu es sûr? Je serais toi, j'appellerais Jean Noël!

BPDF (ricanant) : Jean Noël?! Jean Noël?!

La douce : Tu fais quoi?

BPDF : Bah j'appelle Jean Noël!

La douce (repartant vers la cuisine) : Très drôle! T'as un copain à coté et tu ne l'appelles pas? Enfin, fais ce que tu veux! Je vais préparer le repas!

BPDF (Soupir) : Alors qu'est ce que me dit Google, "Elixir", alors, "Le site ELIXIR DE LINGERIE présente l'intégralité des collections"; non c'est pas ça; "Un élixir est une potion. Ce mot est parfois employé pour des alcools."; non plus, je ne crois pas que cette maudite carte me fasse mes infusions "nuit tranquille".

BDPF (enfin terrassé) : Bon, j'ai compris, je vais téléphoner à JN. Je voudrais comprendre la logique de tout cela et ce qui se cache derrière des mots aussi incompréhensibles que VGA, SVGA, HDVI et... X!

La douce (amusée) : Ca y est tu t'es décidé...

BPDF (stoïque) : Oui, je voudrais comprendre une bonne fois ces problèmes de résolutions et de carte graphique.

Jean Noël est arrivé et nous avons passé une soirée en BPDF, une soirée comme je les apprécie à base d'infusion, d'explications techniques, de convivialité et d'échanges. Les choses deviennent simples avec Jean Noël quand il s'agit de Linux. Pas besoin de se tordre le cou, une console, taper un "lspci" dedans et le nom de la carte graphique apparaît. Ensuite, nous avons beaucoup parlé de X, non, non pas de porno la dedans, juste que pour pouvoir afficher des trucs à l'écran, Linux utilise ce qu'on appelle le serveur X. Il m'a accompagné dans les méandres du fichier de configuration de ce serveur (xorg) et expliqué comment faire pour résoudre le genre de problème que j'ai rencontré. Nous avons parlé de différentes combinaisons au clavier pour se dépatouiller ("ctrl + alt + F1 ou F7"). Le problème réglé, il m'a accompagné plus loin. Nous avons installé le pilote NVidia (pilote propriétaire donc non installé par défaut) pour bénéficier de l'accélération graphique. Ca en jette hein quand j'écris cela surtout pour les non initiés! J'ai appris que l'accélaration graphique était tout simplement le fait d'utiliser la carte graphique en lieu et place du microprocesseur pour s'occuper d'afficher les trucs à l'écran ce qui permet de faire des trucs supplémentaires agréables à voir et qui peuvent s'avérer pratiques comme la transparence des fenêtres par exemple. Il m'a livré un peu de sa manière de voir et de configurer le bureau KDE. Un régal!

Je peux vous dire qu'avec un écran de 16/9 de 22 pouces et d'une carte graphique que l'ordinateur utilise désormais, c'est vraiment très très agréable. Aujourd'hui dimanche, c'est avec un plaisir renouvelé que j'utilise Linux. Chose que nous avons évoqué et dont j'aimerais parlé, c'est la manière élégante de KDE pour manipuler et gérer les fichiers graphiquement avec Konqueror. Je peux vous dire que mon "expérience utilisateur" est autrement plus intéressante et efficace que celle que je subis au travail.

Pour finir, je trouve qu'au delà de la maturité de Linux pour les utilisateurs de base comme moi (par l'utilisation de fenêtre de configuration un peu plus parlante que "lspci" dans une console ;-) ), ce système est profondément pédagogique. Il suscite le raisonnement et la logique. Jean Noël a déroulé devant moi une méthode logique, quasi scientifique de résolution du problème que je rencontrais de par la possibilité de savoir à tout moment ce que fait la machine et comment elle le fait, par le fait que chaque brique du système est disponible à l'étude. Alors quand quelque chose ne fonctionne pas, il est aisé de démêler le fil où se trouve le problème. On entrevoit aussi toutes les difficultés qu'il faut résoudre pour voir afficher à l'écran le billet de ce blog. Merci JN :-) !

dimanche, 6 janvier 2008

Passage à GNU/Linux partie 2

Je fais un saut de cinq années, entre 1997 et 2002, où j'ai utilisé l'ordinateur avec candeur, naïveté et dans une énergie inutile. C'était ma période de petit pirate en puissance où je pensais que les logiciels pouvaient être piratés sans vergogne pourvu que l'on trouve quelqu'un qui passe le CD et les mots de passe! Je ne cherchais pas non plus toujours à pirater. Simplement, dans mon esprit, les logiciels propriétaires représentaient la qualité (par rapport aux logiciels gratuits) et l'unique alternative. Avec le recul, j'ai beaucoup installé de logiciels piratés sans vraiment savoir les utiliser. Il n'y avait pas vraiment d'aide et puis j'avais plus d'envie de faire des trucs que de capacité réelle pour les réaliser. Ces logiciels étaient trop compliqués pour moi et puis c'est sans compter sur le fait que je suis un farfelu ;-) !

J'utilisais des logiciels gratuits notamment pour le courrier électronique mais j'ignorais que certains étaient des logiciels libres. Héritage de l'INRA, j'ai su qu'il y avait d'autres logiciels qu'outlook express pour envoyer des courriels. J'ai utilisé Eudora pour Windows mais le logiciel que j'ai vraiment aimé et pour lequel je suis resté fidèle longtemps c'est Pegasus Mail. Quel beau logiciel. Le seul petit ennui était l'installation du français! Il était multicompte, permettait de bien filtrer les courriels et le Pégase quand même cela en jette!!!

J'ai découvert ce logiciel grâce à ma première encyclopédie d'internet, j'ai nommé Un Nouveau Guide Internet 1997. J'ai acheté le bouquin que je garde comme une relique, véritable socle de mes premières connaissances techniques de la toile. Ce livre est le prolongement du site internet de Gilles Maire, quelqu'un qui m'a donné envie de faire des pages web, qui m'a expliqué ce qu'était un navigateur Internet et expliqué simplement quelques protocoles de communications d'Internet les plus en vogue à l'époque, à savoir FTP, HTTP, Usenet, le courrier électronique (POP et SMTP) et l'IRC (le MSN de l'époque qui est toujours utilisé du reste). Je l'en remercie infiniment :-) .

Bref, ces années ont représenté à la fois une quête stérile et un terreau pour découvrir les logiciels libres.

vendredi, 21 décembre 2007

Passage à GNU/Linux partie 1

Avant tout, je tiens à dire que je ne suis pas informaticien, même si je tape avec deux doigts au clavier :-D !!! Je suis un simple utilisateur et cela fait maintenant environ 2 ans que je suis passé à GNU/Linux à la maison. Je ne suis pas déçu voir même plutôt enthousiaste surtout à la vue des dernières versions qui sont vraiment accessibles pour le prout que je peux être :-) . Linux est devenu aussi naturel pour moi que Windows avec la liberté en plus. Cela a pris du temps mais j'ai fini par basculer totalement.

Lire la suite...

dimanche, 17 juin 2007

Word ne sait pas ce qu'est l'auxiliaire avoir

Tout est dans le titre et en image.

mercredi, 21 mars 2007

Malheureusement vrai

Quel dommage que Pascal dise vrai quand il parle du site de Mandriva. Je suis comme lui par rapport à ce coté chauvin qui peut nous caractériser quand il s'agit de production venant de son propre pays. J'avais choisi Mandrake, à l'époque, car c'était la distribution Linux pour le simple utilisateur que je suis et qu'elle était française. Et puis, au moment de basculer à Mandriva, déjà que ce fut ardu de télécharger la distrib mais en plus il m'a été impossible de l'installer. Alors, j'ai basculé à Ubuntu (Kubuntu en fait). Et je dois dire que je suis satisfait. L'installation s'est très bien passée et ça fonctionne à peu près comme je veux, Disons que je sais à peu près la faire marcher ;-) .

Que dire... Pour moi et pour l'instant, je trouve que Mandriva a perdu son âme. Je ne conseille plus d'utiliser Mandriva maintenant. J'espère que ce brillant comparatif de Pascal saura faire prendre conscience aux décideurs de chez Mandriva de l'urgence d'un changement en profondeur.

vendredi, 26 janvier 2007

Vista et le guerillero ;-)

Excellent billet de Tristan sur Vista où il met en lumière les enjeux du nouveau Windows. Enfin, je devrais dire les problèmes de protection de la vie privée, les problèmes d'utilisation du système ou plutôt la non possibilité de le faire en toute sérénité. Il explique cela avec une grande pédagogie. J'ai énormément apprécié son explication sur l'ordinateur personnel comme une extension de soi. Il a mis des mots sur l'idée plus ou moins claire que j'avais concernant les ordinateurs. C'est presque une obligation de faire le lien :-) !

dimanche, 16 juillet 2006

Ethernet mon amour!

Tout a commencé par la mort de mon modem Sag -Bip pas de marque Nico- c'est publique ici! Donc mon modem enterré, je me décide à appeler mon FAI adoré, c'est Fr -Bip tu vas faire attention bon sang-, pour leur demander leur boite magique, la Freeb Bip, Nico c'est la chaleur c'est ça? J'ai une téléopératrice sympa, appelons la Huguette (j'aime les Huguette en fait :-) ). Donc après une conversation sympa, Huguette m'explique qu'il faut que je me rende dans mon espace perso que j'ai sur internet pour faire la demande de la boite magique.

Moi : "Si j'ai bien compris Huguette je dois aller sur internet pour faire la demande de ma boite!

Huguette : " Oui M. T... (les téléopératrices sont très polies aussi).

Moi : "Mais Huguette, je viens de vous expliquer que mon modem est foutu, je ne peux donc pas me connecter à internet! Que puis je faire?" (Oui je revendique le droit d'être neuneu aussi)

Très gentiment Huguette m'explique qu'elle peux le faire pour moi. "Alléluia!" pensais je (c'est mon coté Nicole qui ressort). Après, quelques minutes de manipulation, elle m'explique que la procédure est lancée et que je recevrais ma boite magique sous maximum 15 jours. En outre, elle m'indique que je recevrais un courriel résumant ma situation. J'ai laissé tombé mon explication sur le fait que je n'avais pas internet :-) (je suis redevenu Nicolas là)!

Bref, après quelques jours (et non une quinzaine), efficace chez Fre - Bip Nico t'es lourd ce soir!. C'est ici que je dois remercier l'inénarrable Raphy pour le prêt de son modem en attendant la boite magique. Message perso : Merci Raph et bon anniversaire à toi par avance puisque je ne serais pas présent snif! .

Je lis les explications du truc. Y'avait deux boites tout de même alors que je pensais n'en recevoir qu'une... Je branche les boites magiques (surtout la boite qui va me relier au grand Ternet) et je croise les doigts pour que mon Linux adoré se connecte et tout. Les copains m'avait expliqué la démarche très simple pour utiliser la boite qui est ce que l'on appelle un modem/routeur. C'est dit. Ca a marché. Incroyable! Depuis, j'ai compris que Linux est mon ami maintenant surtout quand on utilise le port ethernet de son ordinateur et non le port USB. J'en ai profité pour installer Ubuntu (merci JN) sur mon autre disque dur. Ce sera l'occasion d'un prochain billet ;-) Et hier, j'ai tilté! J'avais demandé à mon père des prises électriques spéciales, celles qui utilisent la technologie CPL (courant porteur en ligne, internet avec les câbles électriques quoi). Je tenais l'idée d'Alain. Dès que j'ai branché cela a fonctionné alors qu'en mode USB je n'avais pas réussi et je pensais même mettre ces prises à la poussière. Rien à faire avec ethernet. Je suis emballé et pour tout dire très satisfait de mon nouveau système. Me voilà un consommateur heureux. Je vais pouvoir prendre de la bedaine grâce à la fée électricité.

J'ai compris désormais qu'ethernet est le "net plus ultra". bon elle est facile d'accord. Je vois la vie beaucoup plus ethernet maintenant. Avec des cables partout et des gens heureux et surtout bedonnants (j'ai pas envie d'être le seul quand même :-D ) .

dimanche, 21 mai 2006

Présentation lors de l'AG de la fédération Jumeaux et plus à Brest

Cela fait une semaine, jour pour jour, que je dois bloguer cette information sans pouvoir y arriver. Je voulais vous dire que je viens de présenter lors de l'Assemblée Générale de la fédération Jumeaux et plus qui s'est déroulé à Brest (oui je voyage moi aussi non mais!) un petit outil de gestion d'adhérents que j'ai réalisé grâce à Excel et surtout j'ai présenté les LOGICIELS LIBRES! Voilà c'est dit. Cela va mieux maintenant :-)

Concernant l'outil avec Excel, j'ai la circonstance atténuante qu'à l'époque je ne connaissais que cela pour programmer un peu. Bien entendu, je veux migrer tout mon travail sous OpenOffice.org mais il faut réapprendre la philosophie. C'est dur mais j'y arriverais. D'autant plus que c'est un fichier que j'ai souhaité partager avec les asso départementales Jumeaux et plus. Bref, Je suis dans une grande frustration et dans un paradoxe désagréable. Ma frustration vient du fait que je suis pour l'instant incapable de reprogrammer mon travail en OObasic et cela me crispe au plus haut point, un peu comme lorsque j'ai migré de Windows à Linux. Et le paradoxe réside dans le fait que si d'un coté j'oblige à utiliser Excel (avec les problèmes qui vont avec) en voulant partager mes macros de l'autre je propose des programmes pour automatiser des tâches pour se simplifier la vie. Cela m'est terriblement pénible :-( . Je me retrouve dans un piège! Bref du travail en perspective!

Et puis, et puis, j'ai pu présenter les logiciels libres et leur philosophie. Ce fut un vrai plaisir. J'ai présenté OpenOffice.org, et abordé Firefox et Thunderbird. Nous avons évoqué l'utilisation du courrier électronique et Thunderbird m'a permis de faire une démo des avantages indéniables de ce logiciel pour utilisé le courrier élctronique. Je trouve que non seulement les logiciels Mozilla sont excellents du point de vue technique mais aussi ils se trouvent être des outils pédagogiques facilitant l'appropriation des bonnes habitudes. Pour ne citer qu'un exemple, le placement du curseur à la fin du message lorsqu'on veut répondre à quelqu'un dans Thunderbird. Bel exemple pour montrer qu'un logiciel libre est basé sur l'utilisation et les usages et qu'il va plus loin que de simples critères de rentabilité!

Ma présentation se trouve ici.

mardi, 28 mars 2006

A la recherche du logiciel perdu

Juste pour faire passer l'info de la FSF France ce jour à propos de la mise en place d'une réserve numérique notamment les logiciels de pair à pair (E-mule et compagnie...) .

Introduction:

Paris, le lundi 27 mars 2006, EUCD.INFO annonce la création d'une réserve numérique accueillant tous les Logiciels Libres menacés par le DADVSI. Un accès libre et gratuit à cette réserve est proposé à tous les citoyens français qui peuvent ainsi utiliser ces logiciels, les étudier, les modifier et les redistribuer. La FSF France seconde cette initiative par un soutien juridique et met au défi quiconque de fermer cette réserve sur le fondement de l'amendement VU/Sarkozy/Mariani/Vanneste.

Information diffusée par un enragé euh... un engagé absolu des logiciels libres, j'ai nommé Frédéric Couchet :-) ! Il a même un blog .

jeudi, 19 janvier 2006

Bonne année 2006

Je souhaite à tous les gens qui passent par mon blog, par hasard ou par fantaisie (il ne peut exister d'autres catégories :-D ) une bonne année 2006 et une bonne santé.

Je ne sais pas vous mais depuis le début de cette année j'ai la tête dans le guidon au niveau associatif. Je ne touche plus terre ( moi qui ai grossi ces derniers temps c'est un comble! ) . J'essaie de convaincre que les logiciels libres sont une solution plus juste et plus pérenne. Je n'en dis pas plus. Je vous tiendrais au courant de la suite des évènements et comment Microsoft peut aider à y passer (et non ce n'est pas ce que vous croyez!) !!!

Même plus le temps de bloguer tranquille :-) ...

dimanche, 6 novembre 2005

Un peu d'orthographe suite :-)

Je publie la réponse à la réponse de Thierry fontenelles que j'ai faites sur le blog de Microsoft consacré au correcteur orthographique. Je remercie Thierry pour le temps qu'il a bien voulu m'accorder pour répondre.

Lire la suite...

lundi, 31 octobre 2005

Un peu d'orthographe

Dernièrement (je suis obligé d'écrire cela, fait déjà quelques temps), Jean véronis s'amusait avec les correcteurs orthographiques. Il s'interrogeait sur le manque de recherche en matière de correcteur orthographique. Thierry fontenelle, employé chez Microsoft, dans un commentaire, expliqua que Microsoft investissait dans ce secteur. J'ai pu ainsi découvrir le blog Microsoft dédié au correcteur d'orthographe francophone pour la suite bureautique propriétaire qui nous subissons tous, du moins au travail.

Lire la suite...

vendredi, 7 octobre 2005

C'est grave docteur?

Je dois vous faire part d'une petite aventure Linuxienne qui m'est arrivé hier. Suite à la mise à jour de mon système Linux (Mandrake 10.1) le jour d'avant, ma moitié me téléphone, le matin, en m'expliquant qu'à un moment le système s'arrête. Après quelques petits essais, compte tenu de mon inexpérience, je finis par lui dire "Ah, bon on verra ce soir". Le soir, je regarde avec mon oeil d'expert du dimanche et je constate qu'au moment de lancer "Alsa" (le truc qui fait marcher le son sur l'ordinateur) bah le système s'arrête. Super, "Ké Ki" fait le Nico maintenant ben en bon expert il téléphone pour demander de l'aide.

"AU SECOURS" fis je à Vanessa, la moitié de Jean-Noël! J'ai la chance immense d'avoir à coté de chez moi un expert, une brute épaisse de la chose. Après réflexion, je dirais même que nous avons la chance d'avoir à Alpinux, un chuchoteur. Vous savez les chuchoteurs, ces gens capables de dresser les chevaux à problèmes et rétifs à toutes autorités, complètement traumatisés. Sauf que lui ce sont les pinguoins qu'ils dressent, on dit les Tux quand on parle de Linux. Il murmure aux oreilles des Tux. Bref, après avoir eu l'aimable assentiment de sa moitié pour qu'il puisse venir voir la bête, elle me passe Robert Redford euh Jean Noël :-) . Et là, chose improbable, je m'entend lui parler comme à un docteur. "Oui à ce moment là il s'arrête, c'est grave? que puis je faire en attendant..." . Je n'en reviens toujours pas :-) .

En dix minutes, après avoir laisser la bête se débattre en de vains disfonctionnements, il débloque le système en appuyant sur la touche "i" pour choisir de désactiver certains des "services" bloquants le système. Oui, bon la bride pour un Tux c'est le clavier, et le chuchoteur sait comment agir avec celui-ci. On a passé deux heures à discuter et remettre le système d'aplomb. Je ne le remercierais jamais assez. Il m'a donné un moment sans arrière pensé sans retenu. Je suis chanceux je le confesse. C'est beau de voir quelqu'un expliquer avec passion et pédagogie ce qu'il connait sur le bout des doigts. J'étais à la fois acteur et spectateur. C'était super. Je me suis régalé j'espère que lui un peu aussi.

En résumé, avec Linux il faut réaprendre et c'est frustrant. Maintenant avec un prof comme Jean-Noël, cela devient tout de suite plus didactique et terriblement prenant et enrichissant. Enfin, j'adresserais un grand merci à Vanessa sans qui cette soirée n'aurait pas eu lieu :-) . Merci Vanessa...

Mise à jour : Je viens de m'apercevoir qu'il vient de faire un billet sur cette aventure. J'ai bien rit aussi :-) .

jeudi, 14 juillet 2005

Free et le développement libre

On peut se demander si Free participe à l'effort pour le développement des logiciels libres en contre partie de l'utilisation importante qu'elle en fait. Je peux dire maintenant que oui. Free paye une personne pour faire du développement libre sur VLC (lecteur multimédia surpuissant). Je trouve cela vraiment intéressant que des boites en France commencent à considérer les logiciels libres et open source et leurs modèles de fonctionnement. Surtout si elles participent à leurs développements!

- page 1 de 2