C'est quand qu'on va où? (Chanteur Renaud)

Je me sens obligé de continuer le débat avec Denis et Talou sur le devenir de Mozilla et des blogs. Voici pourquoi...

Tout d'abord, je ne suis pas du métier. Je ne suis pas informaticien et je ne vis pas de cela. Je suis simplement un passionné d'informatique et des nouvelles technologies qui à travers les revues en ligne, les listes de diffusion et maintenant les blogs découvre la façon dont fonctionne ce petit monde des logiciels etc. Ce qui me plait c'est de comprendre les choses et d'une manière plus générale comprendre le monde dans lequel je vis. Je vais tenter d'exprimer benoitement, avec toute ma naîveté et mon bon sens, la vision que j'ai après vous avoir lu attentivement. Bon commencons par Mozilla.

J'avoue être éternellement surpris et aucunement étonné de ce qui se passe avec Mozilla. Il est vrai qu'à force de taper sur Microsoft, on va finir par le plaindre le pauvre! N'étant pas dans le développement, je suis surpris des difficultés que rencontrent les contributeurs potentielles et cela m'attriste. Je pensais le libre plus ouvert ;-) . Mais je ne peux m'empêcher aussi de penser que dans toute communauté, des habitudes, des grosses têtes, que dis je, des portes trop petites pour pouvoir passer tellement les chevilles sont enflées sont le lot à accepter. Cela me fais penser aussi à l'article de Eric S. Raymond "la cathédrale et le bazard" où il pensait que le libre ne donnerait rien de viable et qu'au contraire les logiciels devaient être réalisés avec patience sans rendre compte aux utilisateurs par des gens "com-pétents". De toute façon, je fais confiance à la communauté dans son ensemble pour réagir et critiquer les agissements de Mozilla. Cela nous rammène aussi il y a quelques mois avec Arno dans son uZine où il mettait littéralement les pieds dans le plat avec son article sur les intégristes des standards. L'article avait suscité des remous terribles dans la blogosphère. Tout d'un coup quelqu'un ne pensait pas comme la majorité du bien fondé de la chose et certains se sont sentis touchés. j'avais pu, d'ailleurs, constater que Talou avait eut une réaction très saine sans parler de celle de Tristan. Après tout, nous ne sommes que des humains n'est ce pas. Nous croyons tous avoir raison sur quelque chose. Nous pensons tous détenir la vérité sur un thème au moins. Nous appellons cela des convictions. Mais comme le dit Denis, et je le rejoint à 100% "J'invite surtout au droit à l'erreur, et à l'humilité nécessaire pour la reconnaître. Ça demeurera toujours notre meilleur outil de formation. :)" et j'ajouterais d'évangélisation. Bien malin celui qui sait reconnaitre qu'il est allé trop loin et de corriger le tire. Mozilla est monolithique, lourdaux et sourd. Le lézard veut jouer tout seul qu'à cela ne tienne donnons lui un petit copain!!!

Parlant des blogs, je voulais revenir sur ce qu'écrivait si justement Denis à propos des blogs. Je cite : "2004 sera t-elle l'année où la blogosphère des standards Web se penchera sur la stratégie de communication et l'approche pédagogique ?". Comme je le disais au début, je ne suis pas de la partie mais il est une chose qui pour moi est fondamentale, c'est la diffusion du savoir informatique pour un plus grand nombre d'internautes. Et cette diffusion passe par une explication simple et clair des termes, des outils, des ressources disponibles. La plupart des internautes se foutent éperdument des standards du web mais si on explique qu'utiliser Mozilla, Safari, Opera ou consorts c'est mieux parce que ... Tristan le fait si bien. Je me dis, très modestement que plus je me ferais l'écho de cela, plus j'expliquerais à mon tour avec mes mots et plus j'augmenterais la chance que nous avons de faire comprendre l'intéret de tout cela. Statistiquement, j'augmente les chances, d'ailleurs les gens de Microsoft l'ont bien compris quand on voit le nombre de pubs qu'ils font lorsqu'ils sortent un produit :-) . Alors un peu comme une devise qui pourrait être celle du libre "c'est quand qu'on va où?".

Commentaires

1. Le mardi, 13 janvier 2004, 00:30 par StayLeez

Ton billet retranscrit le commentaire que j'ai laissé sur le site de Talou. Il se trouve juste après ton trackback en plus ;-)
Je pense que des gens comme toi ont encore plus leur mot à dire. Nous les informaticiens on reste un peu trop souvent dans notre monde sans penser aux utilisateurs et non-initiés. Il convient de toujours garder en tête que nous n'avons pas tous le même rapport à l'informatique .

Il faut des gens ayant la distance et la curiosité nécessaire pour aider à avancer. Je crois que tu peux faire partie de ceux-là !

2. Le mardi, 13 janvier 2004, 01:49 par Denis Boudreau

Je rejoins tout à fait l'opinion de StayLeez. Sans compter que dans plusieurs cas de figure, ce sont justement les gens qui sont "hors du cercle" qui ont les opinions les plus éclairées sur ce qui se passe à l'intérieur... Quiconque est capable de raisonnement mérite d'être entendu, d'avoir son mot à dire. Et ça mon cher Nico, que ça te plaise ou non, ça t'inclue également ! ;)