La règle du jeu

Samedi matin, nous étions Sandrine et moi à la maternelle des drôles pour nous faire expliquer les règles des jeux de société que nous allons devoir utiliser lors des après midi jeux de société. Les maitresses nous ont expliqué dans le détail tout cela, quand, nous sommes arrivés à un jeu avec des règles trop contraignantes le rendant trop long pour les petits. C'est alors que nous avons mis au point de nouvelles règles en discutant de l'opportunité de telle ou telle action. Ce fut un moment dont j'apprécie encore la portée.

Nous étions 6 personnes et en l'espace de quelques minutes nous sommes arrivés à un résultat concluant et efficace. Et bien j'ai compris ce que signifiait le mot "participation". avant, dans de telles circonstances, je me disais toujours : "Nico tu dois proposer "L'IDEE" de la mort qui tue, une idée dont tout le monde devra s'accorder". C'était à chaque fois un défi pour moi. Comme je me trompais. J'ai compris samedi que ce n'est pas intéressant et contre productif. Pour la première fois, j'ai émis juste une idée et pas "L'IDEE" (de toute façon je n'en avais pas :-D) . Celle-ci a été reprise et modifiée légèrement. Puis de fil en aiguille nous sommes arrivés à quelque chose qui se tient. Quelle plaisir la participation juste la participation!

Commentaires

1. Le dimanche, 6 novembre 2005, 21:45 par Luc

Etrange, étrange. . .
Derrière cet article, n'y aurait-il pas une façon de faire et d'avancer disons comme dans le développement de logiciels libres?
Enfin, moi je dis ça, je me trompe peut-être!

A part ça, c'est vrai que c'est un plaisir de participer, pour le plaisir. Si la reconnaissance vient ensuite, c'est qu'on est sur le bonne route et ce n'est que du bonheur!

Bonne semaine!

2. Le lundi, 7 novembre 2005, 10:38 par Nicolas

Tu as vu juste Luc :-) . J'ajouterais la dimension personnelle. Je veux dire par là qu'il faut mettre de coté ses désirs égoïstes et accepter, que dis je, embrasser l'objectif et uniquement l'objectif!

Bonne semaine aussi :-)