Petite Poucette par M. Michel Serres

Voici un texte que je voudrais partager qui a été écrit voici quelque temps par Michel Serres. Il résonne en moi...

http://www.institut-de-france.fr/education/serres.html

Commentaires

1. Le mercredi, 21 septembre 2011, 21:01 par Paul

Ce texte de M. Michel Serres est des plus inspirant. Nous nous proposons nous-mêmes à la Fédération des établissements d'enseignement privés (du Québec) de mener une réflexion sur l'École de demain en fonction des caractéristiques évolutives du jeune et de son environnement en transformation constante.

L'école québécoise contemporaine est le fruit de la Révolution tranquille (années 60), qui a aussi donné naissance au ministère de l'Éducation. Le modèle scolaire québécois a donc plus de 50 ans. Depuis, bien des choses ont changé; pensons seulement à l'apparition d'Internet qui a brisé le monopole de l'école comme lieu d'apprentissage.

Depuis quelques années, les réseaux scolaires scolaires manifestent des signes inquiétants de fatigue, tels que la chute des taux de diplômation, l'augmentation de l'abandon scolaire, le retard des garçons sur les filles, la démotivation des enseignants, etc. Pourtant, jamais l'État n'aura investi autant de ressources pour la réussite des jeunes qu'il ne l'a fait au cours des dernières années.

Y aurait-il lieu de revoir le rôle de l'école? Ne jouissant plus du quasi monopole en terme de lieu d'apprentissage, l'école devrait-elle revoir sa manière de communiquer le savoir aux jeunes? L'école, telle que nous la connaissons, pourra-t-elle proposer aux jeunes de demain un environnement motivant pour l'apprentissage? Devrait-t-on redéfinir l'École, comme nous avons été appelés à le faire au début des années 60?

Merci à Michel Serres de nourrir notre réflexion.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet